LA CORRIDA : DIMANCHE 24 JUILLET 2016 à 18 H

 

Juan BautistaJuan BAUTISTA

 

Pour continuer à assumer notre ancrage local, nous avons décidé de reprendre un toréro qui vit près de Châteaurenard, qui a toujours réalisé des prestations exemplaires dans nos arènes avec beaucoup de sincérité et de talent. La diversité dont Juan Bautista fait preuve suscite l’intérêt des aficionados qui le lui  rende bien en remplissant les Arènes lorsqu’il torée des élevages d’encastes différents.

N’en doutons pas, il aura à cœur de prouver, encore une fois, qu’il est bien devenu un grand maestro de courage et de talent.

 

El-FandiDavid FANDILLA MARIN « EL FANDI »

Toréro athlétique, déterminé, allègre, il séduit le public par son désir de vaincre et par sa variété de jeu. Très complet dans les 3 tercios, il n'hésite pas à entamer le 1er par des véroniques à genou. Il est actuellement le plus grand poseur de banderilles existant, ce qui l'amène régulièrement à faire se lever l'ensemble des gradins à cette occasion. Ses faena sont variées et maitrisées. L'ensemble explique parfaitement pourquoi EL FANDI figure depuis plus de 10 ans dans le cercle restreint des meilleurs toréros du monde. En 2015, il s'est encore classé 1er à l’escalafon pour 61 corridas, 140 oreilles et 5 queues coupées. Un palmares étonnant qui fait de lui un « Maestro » respecté que l’on a toujours autant de plaisir à retrouver sur le sable des arènes, comme celui de Châteaurenard où il était venu triompher en 2010.

 

Thomas DufauThomas DUFAU

 

Ce landais, originaire de Mont de Marsan, est un matador qui surprend, corridas après corridas, par son assurance, par son toréo très personnel. Il continue de s’affirmer et ses résultats sont toujours meilleurs. Apodéré en 2016 par Julien LESCARET, Thomas est un garçon attachant qui suscite une affection particulière et une admiration constante pour ses performances artistiques. Il ne cesse de progresser atteignant désormais un statut de professionnel respecté en France, en Espagne et en Amérique Latine. Il va découvrir les arènes de Châteaurenard avec une forte envie d’y laisser une trace.

L'année 2016 devrait être celle de sa révélation comme le laisse entrevoir la confiance que lui ont fait de nombreux directeurs d'arènes: Béziers (17 avril), Alès (7 mai), Vic-Fezensac (15 mai), Gamarde les Bains où Thomas coupe la seule oreille du jour à un taureau de Banuelos (28 mai), Eauze (9 juillet), Mont-de-Marsan (21 juillet), Villeneuve-de-Marsan (2 août), Dax (14 août).